Flux RSS

Archives de Catégorie: Politique

Présidentielles: Trouvez votre candidat en 5 sites.

Publié le

Il était une fois le temps des élections présidentielles. Dans ces temps reculés – il y a au moins 5 ans- on suivait la campagne à la radio, à la télévision et dans les journaux. On décryptait les positions de nos favoris, on refaisait les débats au bistrot et on attendait quand même le dernier moment pour feuilleter les programmes présidentiels reçus par la boite aux lettres. 

Aujourd’hui, ces temps sombres sont révolus. Internet est là et d’un coup d’oeil, on compare tous les candidats. Récap’ des 5 meilleurs sites (neutres) pour choisir son candidat:

5. On commence avec un petit quizz. Savez-vous vraiment, ce que votre candidat propose? Avec quiproposequoi Libération vous propose de tester vos connaissances sur les projets des candidats. Alors, qui est un gros killer de la politique?

4. Voltaire disait que la politique était « l’art de mentir à propos ».

  • Si vous êtes d’accord avec lui, le Véritomètre est fait pour vous.
  • Si vous pensez que seul le candidat d’en face ment, vous êtes un idiot. Vérifiez:

3. Le Monde est sans doute le quotidien le plus neutre du pays. Son comparateur de programmes l’est également.

2. LA bonne idée. Young & Poor est un site qui donne sa place aux jeunes dans le débat politique. A la manières des agences de notation, elle observe et analyse les propositions des candidats à l’Elysée pour la jeunesse. Alternance, enseignement supérieur, chômage… Que proposent vraiment les candidats contre la galère des jeunes actifs? A eux de sortir le bulletin de notes et, pour info, aucun d’entre eux n’a encore obtenu son triple A..

1. Et si, au lieu de conditionner votre vote à un candidat, vous le choisissiez en partant de vos idées? Je vote qui en 2012 propose un quizz de 13 questions pour vous aider à trouver le candidat qui se rapproche le plus de vos convictions. Alors, avez-vous vraiment les mêmes idées que votre candidat? Faites le test!

Publicités

« The Capitalist » Sarkozy parodié façon Usa.

Publié le

La vidéo n’a pas encore fait le buzz, mais elle vaut le détour. Il y a deux jours, le Front de Gauche a parodié avec talent The Artist pour l’adapter à leur sauce Sarkoziste. Alors oui, vous me direz « encore une parodie de ce film ». C’est vrai, mais en réaliser une réussie, tant sarcastique que pertinente, c’est rare. Le faire en politique, c’est un exploit.

  • Ironie et justesse.

Gloire, désillusion et déboires, le court-métrage reprend la thématique du film et le présente comme le teaser de la fin du Président Sarkozy « The Capitalist – Fin de la tragédie le 6 Mai 2012 ». Teinté d’ironie, elle se veut pourtant juste, c’est à dire en accord avec le message que souhaite transmettre le parti. En appuyant sur les fêlures que présente l’armure du candidat. C’est d’ailleurs sur ce point qu’elle se rapproche fortement des vidéos des élections américaines.

  • « I am George W. Bush, and I approuve this message »

En 2004, George W. Bush est président et en quête d’un second mandat. Loin derrière le candidat démocrate John Kerry dans les sondages, il reviendra pourtant de nulle part et remportera l’élection présidentielle. Cette renaissance, il le devra à plusieurs facteurs, mais l’un des plus connus restera la discréditation publique de son opposant, au travers de spots publicitaires impitoyables. Celui qui restera surement dans les mémoire sera celui d’un John Kerry amateur de planche à voile « suivant la direction du vent » sur des questions majeures alors qu’il était sénateur. La guerre en Iraq, le budget de l’Etat, les indécisions de Kerry sont mises en avant dans un clip d’un sarcasme assassin qui participera au succès électoral de Bush dans les quelques Etats alors indécis.

La vidéo. Si les candidats à l’élection présidentielle américaine en abusent aujourd’hui (on se rappellera de Sarah Palin tirant au fusil d’assaut pour conforter le vote républicain), l’utiliser avec parcimonie et intelligence peut devenir un atout redoutable. Si le capitaine de pédalo ou autres Babar s’imprègnent mieux dans les esprits que de longs discours, c’est que l’humour et la dérision sont des armes puissantes, également en politique. Cette vidéo dans tous les cas, installe plus que jamais le Front de Gauche comme le parti d’opposition par excellence. Reste à voir maintenant si ce genre d’initiatives, a l’instar de la Vraie Timeline de Nicolas Sarkozy, sont capables d’ébrécher la défense du candidat-président. En attendant, c’est la première fois que je vibre sur la toile pendant cette campagne. Chapeau l’artiste.